La Pompadour

Qui ne connait pas Madame de Pompadour (1721-1764), maîtresse, amie et conseillère du roi Louis XV.  Protectrice des arts, elle encourage par exemple la création de la manufacture de porcelaine de Sèvres, favorise l’aménagement de la place de Louis XV (place de la Concorde aujourd’hui à Paris).

Afin de rendre hommage à cette femme d’esprit, j’ai choisi de m’inspirer d’un tableau de la favorite réalisé par François Boucher (1703-1770).

Madame de Pompadour
Madame de Pompadour

Cette poupée est la 1ère de la série et ce personnage sera décliné en 4 autres poupée ooak à venir !

Le tissu que j’ai choisi est d’une couleur vert satiné. J’ai voulu rendre le plus fidèlement possible les coutures de l’époque à savoir que ces dernières n’étaient pas ourlées . De fait il fallait un tissu qui ne s’effilochât pas. Les nœuds rose du bustier et des manches sont en satin de soie et j’ai réalisé entièrement à la main les broderies au ruban (satin)pour former les petites roses et les fronces vertes claires  parsemées sur la robe, les manches et le bustier. Cette tenue du XVIIIème siècle représente le style rocaille.

Je n’ai pas fait le choix de doubler le bustier et les manches afin de garder le côté cintré. Même si c’est une pièce unique (ooak), la robe peut s’enlever et la poupée peut porter un corset et un panier (+ les dessous).  Le visage a été de plus entièrement repeint par mes soins et la coiffure de la Pompadour consiste en un chignon fidèle à la coiffe de l’époque. De petites fleurs y ont été déposées rappel du “bouquet” se trouvant à la droite du bustier.

Socle, certificat signé par mes soins inclus.

VENDUE

A Trianon….

Je vous présente “A Trianon…“, une poupée ooak . Elle fait partie de la catégorie “Les Marquises” et ici c’est le XVIIIème qui est mis à l’honneur. Le nom de cette poupée rappelle et renvoie à Marie-Antoinette lors de ses promenades champêtres qu’elle faisait à l’abri de la cour rigide de Versailles.

Son visage entièrement repeint a été réalisé avec de la peinture acrylique de qualité et j’ai voulu souligné par un léger sourire ses doux traits.

Trianon
Trianon

Sa tenue représente une robe à la polonaise en vogue sous le règne de Marie-Antoinette. Elle se compose d’une jupe de satin bleu doublée ornée au bas de fronces assortie et d’un galon de dentelle de coton.  Sa robe en coton écru rayé est “retroussée dans les poches” (typique de la robe à la polonaise) et ce  pour la liberté en général que ce genre de tenue offrait à l’époque. Autour des manches et de l’encolure j’ai brodé un ruban de satin beige rehaussé d’un nœud de satin écru et de fleurs factices.

Ce style s’inspire des vêtements de travail et de ville des classes populaires. Pour ce faire je me suis inspiré d’une gravure et de documentations diverses.

Le chapeau que j’ai réalisé est dit “à la turque” . Il est orné de ruban vert amande ( les rayures beiges de ce ruban , que l’on retrouve également devant en bas sur chaque côté de la robe, ont été cousus par mes soins). Un panier à anses muni de roses complète sa tenue.

“A Trianon …” a une coiffure élaboré. Le devant se compose de boucles et j’ai ramené le reste des cheveux en tresse relevée où j’ai déposé des roses rose et beige et un noeud assorti à l’ensemble. Un jupon de coton blanc auréolé de noeud blanc, des bas et chaussures complètent sa tenue pastorale !

Ensemble doublé !

Socle, chèvre et certificat d’authenticité inclus.

VENDUE