Intrigues in Venice ( now not available for sale)

 » Intrigues in Venice  » is an Ooak doll in silkstone whose the face was fully painted with professional acrylic paint and varnish.

For this event, « Intrigues in Venice wears a historical costume in purple silk fully lined. The style is Louis XV era. For the occasion and for going to a ballroom organised by the Duc of Venice, her dress was completly embroidered with silver thread and thousands of lavander sequins, purple and white beads. But like all intrigues, she has a dramatic white mask painted with the same color of the costume. Some swarosky strasses give it its magnifiscence.

A « Domino » , in dark grey organza,(coat of the 18 th century), a fan and shoes complete her outfit.

All accessories (shoes, fan, mask…) and embroideries was made by hand by Sebastian Atelier.

This Ooak is part of the « marquise » category.
She will sent in her boxe with her doll stand and a certificat of authenticity signed by Sebastian Atelier.

You can contact me on my site or sending a message with facebook.

http://facebook.com/ateliersebastian

NOT AVAILABLE FOR SALE / VENDUE

LA FAVORITE

La favorite
La favorite

« La Favorite » continue la série sur les tenue du 18éme siècle. Elle porte une large robe dite à panier (à partir de 1775) en véritable coton à imprimés floraux typiques de cette époque. Quelques fleurs ont été brodées de cuvettes rouge rosées.

Le pan de sa jupe en satin écru doré comporte une cascade de fronces cousues et brodées en volutes et rehaussées de sequins. A chaque extrémité de petits bouquets en sequins rappellent ceux de la robe.

Son bustier se compose d’une pièce d’estomac réalisé avec de fins galons de satin que j’ai moi même confectionnés où ont été déposés 2 noeuds verts émeraude assortis aux tiges de la robes. Deux sortes d’ engageantes : en coton et en dentelle blanche.

« La Favorite » s’est dotée de bracelets en métal argenté agrémentés de strass émeraude, d’une bague assortie et d’un magnifique collier en « diamants » .

De plus, elle porte une haute coiffure munies en haut d’une cascade de satin brodés de sequins imitant la mer. Un bateau miniature à voiles est l’accessoire parfaitement à la mode de cette ére roccoco.

  • Ooak réalisée à partir d’une poupée en silkstone.
  • Toutes les broderies, les galons et les accessoires (sauf bijoux) ont été entièrement faits main par Sebastian Atelier.
  • Visage complètement repeint avec de la peinture acrylique professionnelle et de qualité.
  • Je ne suis nullement affilié avec la compagnie d’origine de la poupée.
  • Pièce unique et de collection non destinée aux enfants.
  • Livrée dans sa boite accompagnée de son socle et certificat d’authenticité signé par l’artiste.

VENDUE

BLEU DE SEVRES

Bleu de Sèvres
Bleu de Sèvres

« Bleu de Sèvres  » est la deuxième ooak qui rend hommage à la célèbre Madame de Pompadour.

C’est une création complètement originale issue de mon imagination où j’ai voulu non seulement mettre en valeur le costume historique du XVIIIème siècle mais aussi une des actions de la favorite !

En effet Mme de Pompadour s’intéresse à l’art sous toutes ses formes.

Elle se tourne vers la manufacture de porcelaine de Vincennes, alors en pleine déconfiture financière, la fait transporter à Sèvres, au pied de son château de Bellevue – où habiteront plus tard les filles de Louis XV et qui est détruit à la Révolution – et s’attache à la développer, en faisant une vitrine pour son mécénat artistique.

Elle en soutient le financement, surveille de près le travail, exige la qualité, fait profiter les maîtres faïenciers de son goût très sûr, encourage les initiatives, crée des modèles et surtout, ce qui est très nouveau, assure ce que nous appelons aujourd’hui la “promotion” de la production.

Porcelaine de Sèvres
Porcelaine de Sèvres

La vaisselle plate d’or et d’argent est jusque là le signe irremplaçable de la grandeur et de la richesse. Profitant des restrictions financières imposées par la guerre de Sept Ans, elle met à la mode – du moins à la cour et dans la noblesse – la vaisselle de porcelaine.

La France se libère ainsi de la concurrence étrangère et bientôt toute l’Europe s’arrache services de table, vases et figurines, tandis que la marquise donne son nom à une qualité particulière de rose, le “rose Pompadour”. Mais la porcelaine de Sèvres est tout aussi connu grâce à son « Bleu » soutenu, brillant, proche du marine agrémenté de scènes pastorales ou de magnifiques bouquets floraux.

Pour ce faire j’ai choisi un corps entièrement articulé appelé « pivotal body ». Mme de Pompadour peut alors soutenir son éventail en émail et satin que j’ai confectionné, être assise etc…. différentes manières de l’exposer et de la mettre en situation.

Sa tenue consiste en une jupe de satin blanc qui a été en son centre brodée afin de former des « tableaux » (passé plat au fil doré) de bouquets floraux (roses , sequins, perles, point de tige pour les parties vertes). Cette broderie se continue aussi sur la pièce d’estomac pour donner à l’ensemble l’harmonie désirée. La robe en satin duchesse bleu de Sèvres possèdent des fronces travaillées en rocaille où ont été brodés des roses en relief bleues et or.

Une coiffe en organza et dentelle blanche surmontée d’un nœud en satin bleu typique de l’époque confère un côté majestueux. J’ai travaillé la coiffure en chignon sur des « cheveux gris » en 3 mini rouleaux . Derrière comme pour symboliser le printemps des fleurs factices y ont été déposées.

Enfin des chaussures customisées, un croquis, un socle accompagnent cette pièce unique.

JE NE SUIS NULLEMENT AFFILIE AVEC LA COMPAGNIE D’ORIGINE DE LA POUPEE.

OOAK (PIECE UNIQUE) DESTINÉE AUX ADULTES UNIQUEMENT. NON DESTINÉE AUX ENFANTS.

VENDUE

La Pompadour

Qui ne connait pas Madame de Pompadour (1721-1764), maîtresse, amie et conseillère du roi Louis XV.  Protectrice des arts, elle encourage par exemple la création de la manufacture de porcelaine de Sèvres, favorise l’aménagement de la place de Louis XV (place de la Concorde aujourd’hui à Paris).

Afin de rendre hommage à cette femme d’esprit, j’ai choisi de m’inspirer d’un tableau de la favorite réalisé par François Boucher (1703-1770).

Madame de Pompadour
Madame de Pompadour

Cette poupée est la 1ère de la série et ce personnage sera décliné en 4 autres poupée ooak à venir !

Le tissu que j’ai choisi est d’une couleur vert satiné. J’ai voulu rendre le plus fidèlement possible les coutures de l’époque à savoir que ces dernières n’étaient pas ourlées . De fait il fallait un tissu qui ne s’effilochât pas. Les nœuds rose du bustier et des manches sont en satin de soie et j’ai réalisé entièrement à la main les broderies au ruban (satin)pour former les petites roses et les fronces vertes claires  parsemées sur la robe, les manches et le bustier. Cette tenue du XVIIIème siècle représente le style rocaille.

Je n’ai pas fait le choix de doubler le bustier et les manches afin de garder le côté cintré. Même si c’est une pièce unique (ooak), la robe peut s’enlever et la poupée peut porter un corset et un panier (+ les dessous).  Le visage a été de plus entièrement repeint par mes soins et la coiffure de la Pompadour consiste en un chignon fidèle à la coiffe de l’époque. De petites fleurs y ont été déposées rappel du « bouquet » se trouvant à la droite du bustier.

Socle, certificat signé par mes soins inclus.

VENDUE

A Trianon….

Je vous présente « A Trianon…« , une poupée ooak . Elle fait partie de la catégorie « Les Marquises » et ici c’est le XVIIIème qui est mis à l’honneur. Le nom de cette poupée rappelle et renvoie à Marie-Antoinette lors de ses promenades champêtres qu’elle faisait à l’abri de la cour rigide de Versailles.

Son visage entièrement repeint a été réalisé avec de la peinture acrylique de qualité et j’ai voulu souligné par un léger sourire ses doux traits.

Trianon
Trianon

Sa tenue représente une robe à la polonaise en vogue sous le règne de Marie-Antoinette. Elle se compose d’une jupe de satin bleu doublée ornée au bas de fronces assortie et d’un galon de dentelle de coton.  Sa robe en coton écru rayé est « retroussée dans les poches » (typique de la robe à la polonaise) et ce  pour la liberté en général que ce genre de tenue offrait à l’époque. Autour des manches et de l’encolure j’ai brodé un ruban de satin beige rehaussé d’un nœud de satin écru et de fleurs factices.

Ce style s’inspire des vêtements de travail et de ville des classes populaires. Pour ce faire je me suis inspiré d’une gravure et de documentations diverses.

Le chapeau que j’ai réalisé est dit « à la turque » . Il est orné de ruban vert amande ( les rayures beiges de ce ruban , que l’on retrouve également devant en bas sur chaque côté de la robe, ont été cousus par mes soins). Un panier à anses muni de roses complète sa tenue.

« A Trianon … » a une coiffure élaboré. Le devant se compose de boucles et j’ai ramené le reste des cheveux en tresse relevée où j’ai déposé des roses rose et beige et un noeud assorti à l’ensemble. Un jupon de coton blanc auréolé de noeud blanc, des bas et chaussures complètent sa tenue pastorale !

Ensemble doublé !

Socle, chèvre et certificat d’authenticité inclus.

VENDUE