Les Roses de Saadi

Les roses de Saadi

J’ai voulu ce matin te rapporter des roses ;
Mais j’en avais tant pris dans mes ceintures closes
Que les noeuds trop serrés n’ont pu les contenir.

Les noeuds ont éclaté. Les roses envolées
Dans le vent, à la mer s’en sont toutes allées.
Elles ont suivi l’eau pour ne plus revenir ;

La vague en a paru rouge et comme enflammée.
Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée…
Respires-en sur moi l’odorant souvenir.

Marceline Desbordes-Valmore, in Recueil de poèmes.

Les Roses de Saadi  a été  réalisée au mois d’août 2014 et fait référence au poème de Marceline Desbordes-Valmore (XIX siècle).

J’ai choisi une basic jeans rousse au teint hâlé qui convenait parfaitement à mes yeux au côté oriental. Je l’ai vêtue d’une robe  de mousseline de soie rose pâle à l’imprimé fleuri et ai entièrement brodé le tissu de sequins rose oriental, de mini tube or. Les roses de la tenue sont réalisés avec deux sortes de sequins : des carmin et des rouges rosés s’ approchant de la couleur framboise.

L’ensemble est ouvert sur le devant afin d’accentuer le transparent . Une ceinture grenat à l’ample demi noeud brodé de perles et sequins donne à la tenue sa touche couture.

Sur le bustier les manches sont évasée au niveau des coudes retenues de surcroit par un nœud et une larme de métal que l’on retrouve aussi dans les boucles d’oreille et l’embellissement de la coiffure .

Cette dernière est élaborée de volutes et ses chaussures ont également été travaillées avec des sequins  et repeint à certains endroits.

  • Elle sera livrée avec son socle et son certificat d’authenticité signé par mes soins.
  • Je ne suis nullement affilié avec la compagnie d’origine de la poupée.
  • Poupée de collection destinée aux collectionneurs adulte uniquement.
  • Tout reproduction est interdite sans mon avis. Merci beaucoup.

VENDUE

Les Roses de Saadi
Les Roses de Saadi

A Trianon….

Je vous présente « A Trianon…« , une poupée ooak . Elle fait partie de la catégorie « Les Marquises » et ici c’est le XVIIIème qui est mis à l’honneur. Le nom de cette poupée rappelle et renvoie à Marie-Antoinette lors de ses promenades champêtres qu’elle faisait à l’abri de la cour rigide de Versailles.

Son visage entièrement repeint a été réalisé avec de la peinture acrylique de qualité et j’ai voulu souligné par un léger sourire ses doux traits.

Trianon
Trianon

Sa tenue représente une robe à la polonaise en vogue sous le règne de Marie-Antoinette. Elle se compose d’une jupe de satin bleu doublée ornée au bas de fronces assortie et d’un galon de dentelle de coton.  Sa robe en coton écru rayé est « retroussée dans les poches » (typique de la robe à la polonaise) et ce  pour la liberté en général que ce genre de tenue offrait à l’époque. Autour des manches et de l’encolure j’ai brodé un ruban de satin beige rehaussé d’un nœud de satin écru et de fleurs factices.

Ce style s’inspire des vêtements de travail et de ville des classes populaires. Pour ce faire je me suis inspiré d’une gravure et de documentations diverses.

Le chapeau que j’ai réalisé est dit « à la turque » . Il est orné de ruban vert amande ( les rayures beiges de ce ruban , que l’on retrouve également devant en bas sur chaque côté de la robe, ont été cousus par mes soins). Un panier à anses muni de roses complète sa tenue.

« A Trianon … » a une coiffure élaboré. Le devant se compose de boucles et j’ai ramené le reste des cheveux en tresse relevée où j’ai déposé des roses rose et beige et un noeud assorti à l’ensemble. Un jupon de coton blanc auréolé de noeud blanc, des bas et chaussures complètent sa tenue pastorale !

Ensemble doublé !

Socle, chèvre et certificat d’authenticité inclus.

VENDUE

Madame S : 1er prix à la convention de Madrid 2014

MADAME S fut présentée lors du concours organisée lors de la convention à Madrid 2014 et elle a reçu le premier prix dans la catégorie Tenue des année 50.

J’ai utilisé une Basics jeans au moule Louboutin que j’ai entièrement repeint avec de la peinture acrylique.

MADAME S porte une ample  robe du soir noire réalisée entièrement par mes soins. J’ai choisi un satin noir rayé pour le bustier (doublé) et le haut de la robe (doublé)  où j’ai brodé sur certaines rayures des frises de sequins noir brillant et des toupies noirs irisées argent. Le haut de la jupe est ramené en fronce vers le haut et finit sa course sur la traine de la  jupe faite d’un tulle plissé et léger. Une sous jupe de satin et de tulle donne de plus de l’ampleur à l’ensemble.

Un boléro de satin blanc (doublé) auréolé de sequins noirs brillants , un sac en métal ajouré assorti au plastron de motifs floraux du bustier et à la toque complètent élégamment sa tenue de Gala. Sa coiffure consiste en un chignon bas que j’ai fixé par une résille (petit rappel à l’Espagne!) et une perle de métal gris. Socle inclus.

  • Poupée de collection et modèle unique qui ne convient nullement aux enfants et ce de n’importe quel age !
  • Je ne suis nullement affilié à la compagnie d’origine de la poupée.
  • Toute reproduction est interdite sans l’avis de l’artiste.
  • J’accepte paypal, chèque personnel et transfert bancaire.

Tendre Aveu

Seconde de la Série « Couture Atelier« , TENDRE AVEU est une poupée ooak que j’ai réalisée au mois de juillet 2014.

La poupée a le corps model muse et le moule Steffie. Son visage, comme toutes mes créations a le visage entièrement repeint avec de la peinture supérieure acrylique et fixé avec vu vernis mat et brillant.

Son corps élancé qui prend la pause et les doux traits de ce moule que j’aime beaucoup ne m’a pas fait hésiter très longtemps. Sa tenue est de soirée où le classique et le moderne tentent de s’unir.

Là encore tout comme « Belle d’Abandon » (première de la série, cf article), les matières de tissus se confondent et se marient afin de former une robe qui renvoie au XVIIIème siècle de Louis XIII mais aussi de Louis XV ; le bustier de satin blanc et lamé est rehaussé en son centre de broderies de fil « or » et de perles qui continuent parallèlement en motifs floraux sur le devant de la robe jusqu’en bas et sur les côtés. Des fronces surmontées de perles et sequins ,que j’ai aussi réalisées, suggèrent le style rocaille sous Louis XV.

De plus, le tissus lamé du bustier continue en une longue traine retroussée sur les côtés et parsemée de sequins or mat, brillant, transparent et rose.

Ses manchons de satin blanc sont également brodés. Sa coiffe surmontée d’une plume que j’ai incurvée et travaillée complète sa tenue. Toutes les broderies ont été réalisées à la main, la tenue est entièrement doublée même si en tant que ooak on ne peut l’enlever de la poupée.

Plus de 4000 perles et sequins ont été nécessaires !

Ensemble entièrement doublé!

Belle d’Abandon

 » A te voir marcher en cadence,
Belle d’ abandon,
On dirait un serpent qui danse
Au bout d’un bâton « 

Charles Baudelaire, Le Serpent qui danse,
Les Fleurs du mal, XXVIII.

 

C’est en lisant ce poème du célèbre poète que j’ai tenté d’en imaginer quelque part une poupée ooak.

BELLE D’ABANDON appartient à la catégorie « Couture Atelier ».

La robe sirène s’imposait si je peux dire afin de mettre en valeur les formes de cette poupée. J’ai utilisé une Barbie silkstone rousse (cheveux non implantés) et j’ai voulu un maquillage très peu prononcé dans les tons de jaunes/vert  juste assorti au reflets des toupies de cristal Swarosky et des perles qui tourbillonnent en frou-frou d’organza du bas de la robe vers le haut pour mourir délicatement sur les manches. Des (faux) cils renforcent son regard à la fois pensif et droit. Enfin cette panacée de couleur est accentuée par le noir de la tenue et la longue étole de « fourrure » assortie .

Sa chevelure de feu est d’un roux prononcé montée en un chignon de volutes évoquant un tant soit peu celui de la Goulue de Toulouse-Lautrec. Socle inclus.

VENDUE

Miss Butterfly

Miss Butterfly
Miss Butterfly

« Miss Butterfly » est une poupée originale et unique que j’ai créée spécialement pour la convention à Milan en mai 2014 dont le thème était l’Orient. Elle a reçu le prix spéciale du Jury.

C’est la première de la série appartenant à la catégorie « Les Chimères ».

Sa tenue consiste en un kimono de satin blanc que j’ai révisité. Les amples manches, le bas de la jupe et la traine sont auréolés d’un galon doré où j’ai cousu des toupies de swarosky rose et abricot, des perles « or » et rose pâle. L’ensemble, de plus , est rehaussé de broderies de sequins en forme de fleur, de diverses perles et sequins, de roses en tissu, et de papillons blancs  et ce afin de rappeler le symbole de l’orient.  Ses ailes rappellent de par la couleur et la disposition des sequins le soleil levant… Miss Butterfly tient enfin dans sa main une longue chaine dorée où a été attachée une pancarte en bois clair et dont l’inscription japonaise signifie « papillon ».

VENDUE